Radio27 Radio27

Nos prochaines Escales aborderont le thème de la femme !

L'année 2017 sera d'un genre nouveau pour les Escales ! En effet, durant toute cette année, notre équipe va travailler sur un thème à la fois magnifique et dense  : les droits des femmes.

Deux escales annuelles continueront à vous être proposées : une au printemps, et une à l'automne. Table rondes, conférences, spectacles grand public, pièce de théâtre... Les types de contenus seront à chaque saison plus variés les uns que les autres dans un souci permanent : celui de continuer à vous informer de manière pertinente sur des sujets-clés mais aussi de susciter la réflexion, la curiosité voire le rire lorsque le format le permet !

12 octobre : table ronde-débat autour des violences faites aux femmes à LBW Nivelles

A partir de 19h, nous aurons le plaisir de recevoir Isabelle Simonis, la Ministre des droits des femmes pour parler des violences en tout genre (professionnelles, privées, dans l'espace public...) que la gent féminine subit au quotidien. Créé en 2014, le Ministère des droits des femmes a pour but d'améliorer l'égalité réelle entre les hommes et les femmes, que ce soit au sein d'instances décisionnelles, au travail (salaire égal) etc. Cette institution souhaite également diminuer les faits de violence et de sexisme à l'égard des femmes. Mme Simonis débattra avec une autre femme d'envergure dont nous vous dévoilerons très prochainement le nom... 

Informations et inscription auprès de : annabelle.duaut@laicite.net ou au 010. 22.31.91.

15 octobre à 16h : "Nous sommes les petites-filles des sorcières que vous n'avez pas pu brûler !" au Wauxhall (Nivelles) 

 Cette pîèce de la compagnie Biloxi 48 a été programmée au Théâtre des Martyrs (Bruxelles) l'hiver dernier et a rencontré un franc succès auprès des spectacteurs comme des  critiques. 

 Cinq actrices nous racontent quatre épisodes clé - trop peu connus - de l'histoire des femmes : les suffragettes en Angleterre et leur lutte pour le droit de vote en 1913 ; les  féministes en France pour le droit à l'avortement en 1971 ; la jeune Malala au Pakistan pour le droit à l'éducation en 2012 ; les Femen en Ukraine contre les dictateurs et les      prédicateurs religieux. Et une projection dans le futur avec des idées nouvelles… ​ ​

Le droit des femmes varie dans le temps. Il avance, il recule et se modifie au gré des cultures. L’inclusion des femmes est un enjeu essentiel de la bataille de nos démocraties. Ce qui est privé est toujours politique. On peut mesurer la santé d’une démocratie à la manière dont elle traite les femmes et les homosexuels.  Il est intéressant de voir le parcours du siècle derrière nous, de voir ce qui s’est passé, les énormes progrès et les moments de régression puis les nouveaux avancements, de voir comment les gens ont réagi pour pouvoir encore avancer vers plus de liberté, d’égalité. 

Une production de la Cie Biloxi 48 en Coproduction avec Théâtre en Liberté et le Théâtre des Martyrs.

Informations auprès de : annabelle.duaut@laicite.net ou au 010. 22.31.91.

Prenez directement vos places en ligne sur Eventbrite.

27 avril : spectacle de Manon Lepomme "Non, je n'irai pas chez le psy !" à LBW Nivelles

​ ​Pétillante comédienne de 28 ans, Manon Lepomme est considérée comme une des étoiles montantes de l’humour belge. Partout où elle passe, elle se distingue par un humour  décalé, une répartie dévastatrice et une spontanéité déconcertante. Son jeu sincère et tendre, son autodérision sans limite et son incroyable générosité caractérisent cette jeune  femme malicieuse, élégante et - on peut le dire - complètement déjantée ! 

 Son nouveau spectacle "Non, je n'irai pas chez le psy !" parle de la vie, de la sienne et de celle des autres. Mais aussi de la nourriture et de  ses tentations, de ses rires et de ses  pleurs, de ses  années dans l'enseignement... Après avoir réalisé (avec brio !) les premières parties  d'Anne Roumanoff, Chantal Ladesou et Alex Vizorek, Miss Apple se lance dans un  seul-en-scène drôlissime et diablement efficace. 

18 avril : Conférence-débat « Jouissez sans entraves ? Sexualité, citoyenneté et liberté »
à LBW Wavre 

Publicités suggestives pour nous vendre tout et n'importe quoi, accès à la pornographie en tout temps et en tout lieu... Le marché du sexe se porte très bien et, en la matière, on frise la présence  obsessionnelle dans l'espace public. A l’inverse, les tentatives de réinstaurer un certain ordre moral sont légion : menaces sur le droit à l'avortement en Europe, opposition au mariage pour tous en  France, couples gays et lesbiens toujours interdits d’adoption….

Les exemples de retour de manivelle en matière de droits sexuels et reproductifs ne manquent pas. Avec le rappel par  l'administration wallonne en 2014 que la distribution de la pilule du lendemain est illégale, l'absence de généralisation de l'éducation à la vie relationnelle, affective et sexuelle (ÉVRAS) et la remise  en cause du droit à l'avortement par la demande de reconnaissance d'un statut juridique au fœtus, la Belgique est loin d’être épargnée. 

 A travers des exemples d’actualité et d’éléments d’analyse, Valérie Piette et Fabienne Bloc, respectivement professeure d’histoire et travailleuse psychosociale au sein  d’un planning familial, ont traité la question : « Que reste-t-il de la libération sexuelle ? » Un exposé passionnant qui a permis par la suite aux participants de  discuter de différents points avec les intervenantes. Cet événement a été organisé dans le cadre du Printemps des Libertés de Wavre

 

Soirée pour la Journée internationale de lutte pour les droits des femmes à LBW Nivelles

 Le 8 mars, dans le cadre de la Journée internationale des droits de la femme, Karima  Ghailani est venue présenter le spectacle "Cendrillon fait  grève". Confrontée aux injustices  matérielles que le système patriarcal lui impose, Cendrillon a interrogé sa (pré)destinée aux  vues de  statistiques  percutantes et  a décidé de ne plus la subir, de se mettre en marge, de se  mettre en grève et de prendre la parole dans une conférence gesticulée.

Vous avez été nombreux (et surtout nombreuses !) à être venu(e)s rire et vous  émouvoir de ce  spectacle vivant qui  a interrogé, entre autres,  l'égalité entre les sexes, les  violences faites aux femmes   et le paternalisme ambiant !