Radio27 Radio27

Exposition Roch Barbieux à la FdS

Roch Barbieux s’expose dans la Petite Fabrique Galerie…et inaugure les nouveaux locaux de La Fabrique.

 

 « La Petite Fabrique Galerie », c’est la galerie de la Fabrique de Soi. Deux objectifs y sont poursuivis:

-              Créer une forme de proximité avec l’art : faire découvrir à nos jeunes, à leur famille et aux riverains le travail artistique des jeunes artistes de la Fabrique de Soi, et ponctuellement mettre en avant celui d’un artiste « confirmé ».

-              Grâce aux artistes invités, il s’agit d’ouvrir les horizons, pousser les portes, bousculer les idées. En ce sens, l’art contemporain est riche. Il est généralement le relais  de prises de position d’artistes sur le monde qui nous entoure. Les installations, les performances, les sculptures, graffs ou autre peinture d’aujourd’hui racontent souvent quelque chose en lien avec notre époque. Sensibiliser notre public à ces formes d’expression artistique et le faire réagir et réfléchir, tel est l’objectif que nous poursuivons.

Cette année, c’est Roch Barbieux qui propose du 30 janvier au 27 février 2015  un travail sur notre thématique du moment, « Les migrations ».

Durant le dernier trimestre 2014, il a accepté l’invitation d’Olivia Mortier de travailler dans l’Espace Créa de la Fabrique de Soi….et rencontrer et côtoyer les enfants et adolescents des ateliers artistiques. Que ce temps d’ateliers devienne aussi son temps de travail.

« Il s’agit pour moi de confronter une démarche d’artiste à celle d’élèves. De confronter des attitudes de travail, provoquer des regards, des dialogues, des questionnements/perplexités… ». Tout cela sur le thème des migrations.

« Ce que m’évoque dans un premier temps le terme de migrations, c’est une image de pied. Pied, poids du corps et de la marche. Le pied écrase, laisse une empreinte invisible sur le sol qui est le parcours du corps. »

Migrer c’est alors parcourir, poser le pied… se déplacer, avancer, rencontrer…

Mais migrer, c’est aussi parcourir, se déplacer, ne pas savoir, chercher, transiter… ? Vers où ? Vers quoi ? Pourquoi ? Ces questions restent-elles sans réponses, en suspens dans le temps et l’espace ? Roch Barbieux esquisse des pistes pour nous aider à explorer ce thème autrement.

Ouverture de la petite Fabrique galerie du mardi 3 février au vendredi 27 février/ En semaine uniquement/9-17h

Anne Beghin

Coordinatrice